Coup de coeur·Roman Contemporain

49 ans et demi…

49 ans et demi… / Edith RÉBILLON (D)

28511395_2006534019672623_192953127_n

Genre :  Roman Contemporain
Édition : Pocket
Parution : 2017 ( Poche )
Pages : 211
Prix : 6,60€
Note : ♥♥♥♥♥ COUP DE CŒUR !

Résumé : Avis de tempête sur la Bretagne, la pluie n’a pas cessé depuis deux jours. Et Victoire est aussi triste que le temps. Délavée de l’intérieur, vidée, écossée, éreintée de faire semblant, de sauver les apparences, de tenir ce couple qui n’en est plus un. Tout pour le bonheur de sa petite Marie, bientôt 10 ans.
« Il faut que tu nous libères », l’implore un jour sa fille. De désillusions en dissolutions, Victoire sait qu’elle n’a plus le choix. Le temps s’enfuit et il est urgent de vivre…

→ Pourquoi cet achat ? • 1er endroit de vente en format pocket • C’est son premier roman  • L’auteur donne envie de découvrir son livre.

→ Où je l’ai acheté ? Salon du livre 2017 Vannes (56).

Mon moment avec l’auteur : Edith RÉBILLON est une femme très agréable, qui a un sourire contagieux! Sur le salon elle présentait son premier livre avec en exclu le format de poche.

C’est un livre que je n’ai pu m’empêcher de dévorer, 24 heures chrono, l’auteur nous plonge dans une histoire intense !

 Petit bémol en parcourant le livre j’ai trouvé quelques fautes de frappe.

Lors du premier chapitre beaucoup de ressenti explose, on parle d’un sujet presque « tabou ». L’auteur arrive à faire travailler l’imagination de chacun avec des scènes très éprouvantes.

On retrouve chez Marie la maturité qu’un enfant développe lors d’une enfance « perturbée » par des moments difficiles que l’on retrouve dans certaines phrases comme : « Maman, il faut que tu nous libères ! ».

Parfois ce sont les personnes de notre vie quotidienne qui nous veulent plus de bien que nos proches (collègues, ami(e)s …) .

Il est assez simple d’avoir de l’affection pour Victoire, dans son malheur elle arrive à nous faire rire avec ces petites remarques.

Le livre décrit très bien la vie parisienne et ces futilités auxquelles on porte énormément d’attention, le brouhaha des gares, les prix et volontés des propriétaires de logement, les gens hautains et bien d’autres choses.

Dans cet ouvrage, je retrouve exactement les événements auxquels je faisais attention à mon retour en région parisienne. Ça me touche d’autant plus encore que l’identification est très simple.

Au cours des pages on trouve énormément de beaux messages, il n’y a pas d’âge pour aimer, les années ont changé les choses etc .

Au travers de l’histoire, le quotidien d’une mère avec son ado « difficile » est développé, mais Victoire n’oublie pas d’avouer qu’elle aussi a été une petite « peste » ainsi que le fait  que nous sommes tous passer par là !

C’est attractif de voir la réaction de Victoire qui se sent charmé ou bien qui sent accroître l’intérêt qu’elle porte à un homme.

Edith RÉBILLON  n’oublie pas de rappeler dans son livre qu’il ne faut pas s’oublier, que l’on sera toujours belle/beau aux yeux de quelqu’un !

49 ans et demi est un livre que je recommande à toutes celles qui ont peur de reprendre leur vie a zéro. Il est accessible à toutes personnes assez mature pour pouvoir se plonger dans le rôle de Victoire ( la mère ) ou celui de Marie ( la fille ). Pour moi qui me situe entre les deux âges de nos personnages, il était assez simple de rentré dans la peau de l’une ou l’autre.

Si vous aussi vous avez pris conscience que repartir à zéro peut être une bonne chose quand avez vous pensez ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s