Littérature jeunesse

L’apache aux yeux bleus

L’apache aux yeux bleus / Christel MOUCHARD

apache aux yeux bleuGenre :  Littérature Jeunesse
Édition : Flammarion jeunesse
Parution : 2015
Pages : 182
Prix :  6,95€
Note : ♥♥♥♥

Résumé : Herman a 11 ans quand il est enlevé par des Apaches. D’abord traité en esclave, il se montre fort et courageux et gagne le respect de ses nouveaux frères. Dans l’immensité des plaines du Texas, très vite, il devient l’un d’eux, un Apache valeureux qui n’a peur de rien et qui protège sa tribu. Son nom est désormais En Da, le « garçon blanc ».

→ Pourquoi cet achat ? • Offer • Je l’avais repéré au salon du livre de Vannes

→ Où je l’ai acheté ? Le chien jaune 2017 Concarneau (29)

 » Il était fier. Fier d’avoir été reconnu digne d’être un enfant de Chef. Fier d’avoir été accepté par le clan. »

• Dès le début du livre l’auteur nous embarque dans l’histoire.

• Dans cet ouvrage j’ai trouvé une des choses que j’aime le plus, une partie du passé, mêlé à une culture que j’aime découvrir un peu plus a chaque fois.

• Cette histoire est inspiré de celle d’Herman Lehman kidnappé par les Apaches en 1870. Ce qui nous permet de découvrir un morceau d’histoire.

• J’aime la façon dont est décrite la vie des Indiens, la traduction des noms ou encore gardé les rituels.

• J’apprécie le petit paragraphe qui commence les deux parties du livres qui donne le cadre de ces dernières.

• Lors de l’entrainement d’Herman avec son « cheval-tordu » comme il l’appel, on se rend compte qu’il a réussi à s’intégrer dans sa nouvelle vie.

• Dans ce livre nous découvrons aussi de beaux paysages, le pays comme il était avant toutes ces constructions. Où vivre dans une petite ferme avec des poules était un luxe. Le retour aux racines.

 » Carnoviste tendit la main, et Herman aperçut dans les lueurs de l’aube un grand cheval noir qui broutait tranquillement, attaché à un piquet. »

• La compassion pour Herman laisse place à la « joie » lorsque l’auteur le fait rire pour la première fois depuis son enlèvement.

• Dans la première partie, on découvre les qualités d’Herman, son adaptabilité alors que beaucoup aurait péri. La fierté de l’enfant qui a su se dépasser pour ne plus être un esclave.

• Cependant, le livre reflète aussi la dureté de l’époque. Entre les peuples qui ne savent pas cohabité.

• Tout au long du récit, plusieurs émotions nous parcourt. Le courage d’un petit garcon de 11 ans, la joie lorsqu’il se fait accepter par le chef de clan ou encore le désarmement pendant la seconde partie du livre.

• L’amour fait aussi parti du voyage, mais en second plan. Celui d’une famille, celui d’une jeune femme.

• C’est en seconde partie du livre que le cocktail émotionnel est le plus fort!

• Je ne saurais pas expliquer pourquoi mais ce livre me touche profondément et me donne les larmes aux yeux.

• A la fin du livre l’auteur nous donne la chance de savoir ce qui est vrai dans l’histoire de  » L’apache aux yeux bleus ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s